Pour le meilleur et pour le pire

La FIAC réunit des galeries d’art contemporain, majoritairement hexagonales, qui viennent s’exposer côte à côte. La place est très chère et la concurrence est rude car la comparaison est immédiate et ne pardonne pas. Il ne s’agit pas là d’une exposition mais belle et bien d’un salon de vente, qui a une réelle influence sur le marché de l’art contemporain et sur les cotes des artistes.

Lire la suite