Claire Leroux

Professeur de formation humaine / Laboratoire ARNUM

28 03 2014

Rapport de la recherche

Superbe cru pour 2013: Participation au festival Vidéoformes et à la Biennale de Venise pour les étudiants, au Salon Réalités Nouvelles, à la Fête des lumières de Lyon, à la biennale La science de l'art et à Show-Off Paris - the digital art fair pour les chercheurs.
Merci à Laurent Brun, Pierre Schott, Tania Le Goff, Christophe Bruno et Moulla Diabi pour leur travail créatif et d'encadrement. Et d'énormes félicitations aux étudiants (espoirs recherche) qui ont rendu vivantes ces oeuvres et qui ont travaillé sur les thèmes de réflexion Art & science du laboratoire ARNUM.:
Thomas Bejuit, Loïc Billoët, Emmanuelle Claeys, François-Xavier Delassus et Sylvain Prudhon
Un grand merci aussi aux artistes avec qui nous avons travaillé cette année: Triny Prada et François Maurin
L'activité d'ARNUM est décrite pp13 à 33.
Annexe(s) :
25 03 2014

tweet time - une co-création Olga Kisseleva / ARNUM

Exposition du projet Tweet Time du 4 au 6 avril 2014 dans le nouvel espace artistique et culturel du Carreau du temple à Paris.

Lire la suite

10 12 2013

Mise en scène de lumières : ARNUM & FM

Depuis novembre dernier, Loïc Billoët, étudiant en 5ème année à l'ESIEA, travaille avec l'artiste François Maurin à la mise en lumière de ses instruments mécanisés.
Objectif : faire jouer des partitions de LEDs comme jouent les notes de musique de l'orchestre.
Il est possible de faire varier la couleur, la durée d'allumage et l'intensité de chacune des LEDs. FM programme ses partitions lumineuses sur son PC avec ces variables comme il programme ses instruments robotisés. Et s'il veut changer d'ambiance pour un concert particulier, pas de problème (si ce n'est du travail); les instruments peuvent se coordonner aux jeux de lumières.

Beaucoup de travail de la part de Loïc et une belle réussite : sa mise en lumière est utilisée dans la tournée du musicien. Rz au Café de la danse le jeudi 13 février pour le soutenir et vous émerveiller.
25 09 2013

ARNUM à la Journée Neurosciences, Esthétique et Complexité

Vous trouverez ci-après le programme du premier événement du Groupe de Recherches "Esthétique Arts et Sciences (ESARS)" organisé par le CNRS :
Journée Neurosciences, Art et Esthétique
Samedi 28 septembre 2013,
de 9h à 19h Amphithéâtre Lavoisier
Centre Universitaire des Saint-Pères
45 rue des Saint-Pères, 75006 Paris

Lire la suite

09 09 2013

Propriété intellectuelle - droit d'auteur et plagiat

Le plagiat est devenu une pratique culturelle. A la facilité du copier/coller s'associe la crainte de ne pas savoir, bien sûr le résultat inexorable de la nonchalance estudiantine sans oublier le risque zéro. Comme il n'y avait rien à perdre, il y avait tout à gagner. Mais c'est du passé.
En espérant que ce cours changera vos habitudes et vous donnera les moyens de ne plus plagier et d'ainsi augmenter votre créativité.
Pour rappel, le lien pour :un référencement de vos citations en bonne et due forme
20 08 2013

Nouveau partenariat d'ARNUM : FM - un musicien hors norme

Les étudiants du laboratoire ARNUM vont pouvoir travailler avec un auteur compositeur interprète de musique POP à partir de septembre.
Son originalité et la raison de ce nouveau partenariat avec ARNUM : la quasi totalité des instruments de l'orchestre de François Maurin est automatisé et géré par un ordinateur via un signal MIDI.

Lire la suite

Annexe(s) :
26 07 2013

Triny Prada et le laboratoire ARNUM à la Biennale de Venise

Vous avez suivi le making off. Voici le résultat du travail d'Emmanuelle Clayes, de Thomas Bejuit et de Loïc Billoët.
En bonus la version complète en français et en anglais (traduction Peter Wilson) de la deuxième édition du catalogue.

Lire la suite

Annexe(s) :
26 07 2013

Pour en finir avec LENA - méthodologie de Glitch Art 1

La soutenance de l'excellent travail de recherche de Sylvain Prud'hon sur le Glitch Art a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Je ne peux décidément plus voir Léna en jpeg - l'égérie mondiale du traitement de signal relayée par Internet et par tous les enseignants en informatique. D'accord, ce petit monde est très masculin, mais continuer aujourd'hui à utiliser une image de Play Boy, certes tronquée mais sans aucun tissu apparent et au mépris des droits à l'image et du droit d'auteur, me laisse perplexe. Notons aussi au passage que la deuxième image la plus utilisée par nos spécialistes est un babouin. Quel choix!

C'est décidé, je fais sa fête à Léna.

Lire la suite

19 07 2013

Dynamo - une rencontre art-science

Ce n'est pas une nouveauté, l'art cinétique présenté presque dans son intégralité dans cette gigantesque exposition au Grand Palais, utilise et exploite les lois physique (vibration des ondes lumineuses), physiologique (persistance rétinienne) et leur interprétation par les neurosciences cognitives (illusions d'optiques et posturologie). Cette rencontre art science-là a déjà été théorisée par Frank Popper et exposée dès les années 50 par la célèbre galeriste Denise René et à l'occasion des expositions "Lumière et mouvement" au MAM en 1967 et "Electra" à l'ARC en 1983. Vous trouverez en téléchargement en fin de billet un article ("du salon au cyberspace - la critique d'art face à la technologie") dans lequel je retrace la façon dont les critiques d'art ont appréhendé ce nouvel art cinétique, père de l'art numérique.
La rencontre que je vais raconter est d'une nature différente: il s'agit d'une expérience de neuroscience menée par Marine Vernet (post-doctorante), Alexandre Lang (post-doctorant) et Aurélien Morize (étudiant), basée sur l'exposition et à laquelle je me suis prêtée récemment - occasion offerte lors d'un comité scientifique du Groupe de Recherche ESARS dirigé par Zoi Kapoula.

Lire la suite

Annexe(s) :
01 06 2013

"Quel futur pour l’art numérique ?" - Claire Leroux - conférence au 3ème festival international d'Histoire de l'Art de Fontainebleau

L’art numérique est par nature éphémère, sa durée de vie se calquant sur l’obsolescence programmée des techniques en jeu. Cette communication sera l’occasion de présenter les résultats de trois expériences de pérennisation d’œuvres numériques menées depuis 2010 au sein du laboratoire ARNUM – art et recherche numérique - de l’ESIEA.
Ecole des Mines - Salle R3 - 15h30 à 16h30

Lire la suite

14 05 2013

ARNUM à la Biennale de Venise - coproduction de l'oeuvre de Triny Prada réalisée par 3 étudiants "Espoirs Recherche"

Dernière ligne droite: le triptyque de Triny Prada "Before, Now and Then" est en cours d'installation au Palazzo Bembo à Venise. Dans ce projet aux délais éclairs Thomas BEJUIT, Loïc BILLOËT et Emmanuelle CLAEYS ont dû se livrer à un travail intensif et pour le moins pluridisciplinaire : électronique, informatique et ...menuiserie (pour le support)!
Direction de projet : Claire LEROUX pour ARNUM.
ARNUM-then test-Prada
Premiers tests d'éclairage de "Then" de Triny Prada
Clichés Claire Leroux (c)

Lire la suite

25 04 2013

Cartographie de l’invisible - art, réseaux, big data. Et après...

Ce retour est rédigé à 2 claviers avec Sylvain Prudhon, espoir recherche à ARNUM
Tel est le vaste sujet étudié durant les 19 et 20 avril dernier à la BnF et à la Gaité Lyrique(voir programme). Au travers de multiples conférences, exposés de réalisations, questions/ réponses et tables rondes, nous avons essayés de comprendre les raisons, les causes, les effets et la naissance d’un engouement grandissant pour les données d’Internet. Plusieurs questions ont été soulevées:

Lire la suite

16 04 2013

rapport d'activité de la recherche ESIEA - 2012

Vous l'attendiez avec fièvre; le voici le célèbre RAPPORT DRDI-ESIEA 2012.

Lire la suite

10 04 2013

Cartographie de l'invisible - journées d'études BnF et Gaieté lyrique - 19 et 20 avril

Comment représenter l'invisible? Le défi du Net relevé par les artistes est de taille. C'est Christophe Bruno (Arnum) qui orchestre ces deux journées d'études : "Cartographie de l'invisible - art, réseau, big data".
Ces journées seront l'occasion de faire avancer la réflexion sur la visualisation de données, l’analyse de tendances sur les réseaux sociaux, la théorie des réseaux en art aussi bien qu’en criminologie, la « lecture de loin » en critique littéraire, la cartographie des controverses... Elles seront aussi l'occasion de mettre en lumière des propositions de représentations qui sont des captures de données et de flux, de proximités et de distances, d'éphémère et d'archivage dans l'univers fugitif et fugace qu'est le Net.
cartographie de l'invisible
27 11 2012

Fragiles territories de Robert Henke - Le lieu unique, Nantes

Lire la suite